Texte: 

  • Aurélia Brégnac

Photos: 

  • Julien Gregorio

Un centre dédié aux troubles du développement chez l’enfant

Ouverte en avril dernier, cette structure polyvalente se consacre au diagnostic précoce et au suivi des trajectoires de développement. Ce centre est placé sous l’égide de la Pre Petra Hüppi et de son équipe de spécialistes de la pédiatrie.

Centre de dévéloppementC’est au cœur d’un espace indépendant de plus de 530 m2 que le nouveau Centre du développement de l’enfant des HUG a vu le jour. Un bâtiment lumineux dont la façade aux vitres teintées évoque les ailes multicolores du papillon, symbole de la métamorphose que tout enfant est appelé à connaître. « C’est l’image de la diversité des trajectoires de développement et de la singularité de chaque enfant », explique Petra Hüppi, médecin-cheffe du Service de développement et croissance.

Ancien amphithéâtre rénové au design contemporain, le centre compte notamment six salles de consultation et autres bureaux répartis sur trois étages. Cet espace multidisciplinaire est né d’une réelle nécessité d’un lieu de convergence pour les différentes spécialités pédiatriques, une entité capable de répondre à de multiples besoins. Et pour cause, le canton de Genève dénombre à lui seul quelque 5’400 naissances par an, les HUG étant d’ailleurs la plus grande maternité de Suisse.

L’importance d’un dépistage précoce

Troubles du comportement, retards moteurs, difficultés cognitives… «Conséquences d’une naissance prématurée, de troubles neurodéveloppementaux, de maladies du cerveau ou de facteurs environnementaux, un enfant sur cinq présente un problème de développement à un moment donné», précise la Pre Hüppi. Et parmi eux, seuls 30 % sont aujourd’hui dépistés avant leur entrée à l’école. Aussi, une consultation de prévention est proposée aux enfants présentant des facteurs de risque dès la naissance. Médecins généralistes, éducateurs et services sociaux aident aussi à aiguiller vers le Centre les parents en quête de réponses.

En cas de trouble avéré, le diagnostic précoce permet l’instauration d’une prise en charge personnalisée pour atténuer les symptômes. En effet, les chances de succès sont plus grandes chez l’enfant en bas âge, car son cerveau apparaît plus «malléable», grâce à la plasticité cérébrale. En ligne de mire, une prise en charge adaptée qui garantit, à terme, une meilleure intégration scolaire, sociale et, plus tard, professionnelle.

Centre de dévéloppementUne expertise pluridisciplinaire

En 1928, Arnold Gesell, pédiatre et psychologue pionnier, souligne l’importance de l’observation du développement chez l’enfant. Nonante ans plus tard, «cette nécessité est d’autant plus présente que ces troubles infantiles sont en constante augmentation», explique Petra Hüppi. Leurs origines comme leurs symptômes sont variés et souvent difficiles à diagnostiquer. Des neurosciences à la pédiatrie du développement en passant par la neurologie pédiatrique et la pédopsychiatrie, plusieurs expertises sont regroupées au sein du Centre qui assure par ailleurs la formation et la recherche dans le domaine. Des technologies de pointe comme la neuro-imagerie et des traitements spécifiques très diversifiés – psychomotricité, psychothérapie, logopédie, physiothérapie, mais aussi musicothérapie, programmes de méditation en pleine conscience – sont parmi les outils employés dans la prise en charge globale de l’enfant.

En chiffres

1/5

la proportion d’enfants qui présentent un trouble du développement, soit environ 1 000 enfants par an à Genève.

7,5 %

des enfants naissent prématurément en Suisse.

30 à 50 %

des prématurés ont des problèmes de développement dont les conséquences peuvent être importantes.

5 à 8/1000

les enfants qui connaissent des troubles de l’attention.

1/100

la proportion d’enfants qui souffrent d’un retard mental.

6 à 10/1000

la proportion d’enfants ayant un trouble du spectre autistique.

2/1000

les enfants atteints de paralysie cérébrale.

Pre Petra Hüppi

La Pre Petra Hüppi, médecin-cheffe de service, est la responsable du nouveau centre.

Texte: 

  • Aurélia Brégnac

Photos: 

  • Julien Gregorio
Partager
En savoir plus

Mots clés: 

Autres articles

Agenda juillet aout septembre 2018
juillet 2018
André Koller
Collaborer pour les patients
juillet 2018
Bertrand Levrat - Directeur général des HUG et Pierre-François Leyvraz - Directeur général du CHUV
Junior: ma copine est végétarienne
juillet 2018
Elodie Lavigne