Texte: 

  • Michael Balavoine

Photos: 

  • Pulsations

Les poumons

Interface entre l’air extérieur et le sang, les poumons prélèvent l’oxygène, le distribuent au corps grâce à un circuit très perfectionné et en chassent le gaz carbonique. Tour d’horizon des points forts du service de pneumologie des HUG dans les maladies du poumon et leurs traitements.

Hypertension pulmonaire

Elle est définie par une pression de plus de 25 mmHg dans l’artère pulmonaire, dont les causes sont nombreuses. Centre expert en la matière, les HUG ont été le premier centre suisse à proposer une angioplastie percutanée des artères, un traitement de pointe qui vise à déboucher les artères pulmonaires à l’aide d’un ballon.
Dr Frédéric Lador, médecin-cadre

150 à 200

C’est la surface totale en m2 que l’on obtiendrait si l’on dépliait toutes les alvéoles pulmonaires. Une superficie énorme à la mesure de nos besoins en oxygène.

Pneumologie générale

Le service de pneumologie réalise chaque année plus de 11’000 consultations. L’objectif constant est d’offrir aux patients une expertise clinique afin de poser des diagnostics de certitude ainsi que le meilleur choix de traitement. Au centre des investigations se trouvent des techniques de routine, comme les 10’000 tests annuels analysant la fonction pulmonaire, mais aussi des techniques de pointe notamment dans le domaine de l’endoscopie. Pre Paola Gasche, médecin-chef de service

10’000 à
15’000

La quantité d’air en litres qu’un adulte inspire et expire quotidiennement.

Réhabilitation respiratoire

Depuis 2016, le service de pneumologie a restructuré et développé un programme multidisciplinaire ambulatoire de réhabilitation respiratoire pour les patients qui présentent une insuffisance respiratoire. Cette démarche innovante dure trois mois et conjugue un réentraînement à l’effort et un enseignement personnalisé pour les patients, avec sensibilisation à l’activité physique et au comportement nutritionnel. Pr Jean-Paul Janssens, médecin-cadre

5

Le volume en litres moyen d’air contenu dans les poumons d’un adulte en bonne santé. Un peu plus chez les hommes, un peu moins chez les femmes

Pneumopathie interstitielle

Ce terme générique désigne l’ensemble des pathologies inflammatoires touchant le tissu pulmonaire et pouvant potentiellement conduire à une fibrose pulmonaire (un durcissement du poumon) et à une insuffisance respiratoire. La complexité de ces atteintes a conduit à la création d’un colloque multidisciplinaire où tous les cas sont discutés. Dr Dan Adler, médecin-cadre

Cancers

Les cas de cancers sont discutés dans un « tumorboard » hebdomadaire rassemblant autour des pneumologues des spécialistes de différentes disciplines (oncologues, radiologues, chirurgiens thoraciques, radio-oncologues, pathologues) afin de choisir le traitement de pointe le plus adapté à la forme de cancer dont souffre le patient. Pre Paola Gasche, médecin-chef de service

Bronchoscopie

Il s’agit d’un examen qui permet de visualiser, à l’aide d’une fibre optique, l’intérieur des voies aériennes. Au-delà de l’examen de base, les HUG ont été les pionniers en Suisse dans de nombreuses techniques de pointe tant pour poser le diagnostic (p. ex. le système « GPS » pour atteindre des lésions très distales, non visibles, ou l’échographie afin de voir et de faire des prélèvements à travers la paroi des bronches) que pour certains traitements (comme la réduction du volume pulmonaire par l’implantation de spirales). Dr Jérôme Plojoux, médecin-cadre

12 à 18

Le nombre moyen de respirations par minute chez un adulte au repos contre 30 à 40 chez le nouveau-né.

Sommeil

Les apnées du sommeil et le ronflement associé sont un problème fréquent et une cause classique de trouble respiratoire. Les apnées se caractérisent par une occlusion de la gorge due à un relâchement des muscles du pharynx. L’occlusion se répète très souvent la nuit ce qui fait que le sommeil est entrecoupé et n’est donc pas réparateur. Ainsi, les patients qui souffrent d’apnées sont fatigués la journée. Les apnées ont aussi des conséquences sur de nombreux autres organes dont le cœur. Dr Vicente Ibanez, médecin-cadre

Texte: 

  • Michael Balavoine

Photos: 

  • Pulsations
Partager
En savoir plus

Mots clés: 

Autres articles