Texte: 

  • Aude Raimondi

Éviter les chutes pour vivre mieux

Après 65 ans, plus d’un tiers des personnes chutent au moins une fois par année. L’hôpital des Trois-Chêne a développé avec succès un programme de prévention et de prise en charge.

Véritable problème de santé publique, les chutes ne doivent pas être banalisées, en particulier chez les personnes âgées. C’est même une cause de mortalité relativement importante, puisque 1’300 décès par année en Suisse sont liés à ce type d’accident.

«Avec l’âge, s’installent souvent des problèmes d’équilibre, des troubles de la marche ou encore une perte de force musculaire. Autant de facteurs de risque qui peuvent conduire à une chute», remarque le Dr Andrea Trombetti, spécialiste des maladies osseuses. Même une fois hospitalisés, les patients, souvent affaiblis physiquement et installés dans un environnement non familier, ne sont pas à l’abri.

À l’Hôpital des Trois-Chêne, spécialisé en gériatrie, le personnel médical a constaté qu’environ 20 % d’entre eux tombaient au cours de leur séjour. Une vraie préoccupation, puisque cela entraîne des souffrances importantes, allonge le temps d’hospitalisation et engendre de nombreux coûts.

Lauréat du Prix Qualité 2017

Le Dr Andrea Trombetti et son équipe ont donc mis au point un projet dans le but d’améliorer la prise en charge et de prévenir les chutes à l’hôpital. À l’admission de chaque nouveau patient, une évaluation physique et clinique est effectuée. Si la personne est jugée à haut risque, des mesures préventives sont mises en place. Une prise en charge multidisciplinaire est également proposée, avec en particulier l’introduction de physiothérapie ou d’exercices physiques à poursuivre une fois de retour à domicile. Défi réussi, puisque depuis le lancement du programme, le taux de chutes à l’hôpital des Trois-Chêne a significativement été réduit. Un succès qui a valu au Dr Trombetti et à son équipe l’obtention du Prix Qualité 2017, décerné chaque année à un projet d’amélioration de la qualité des soins, prestations et services aux HUG.

Appel à participants

Dans le cadre d’une étude sur les bienfaits de la rythmique Jacques-Dalcroze contre la perte musculaire liée à l’avancée en âge (sarcopénie), le Service des maladies osseuses des HUG recherche des participants. Si vous êtes âgé d’au moins 65 ans et avez quelques difficultés à vous lever d’une chaise, monter les escaliers ou vous déplacer, ou si vous êtes sujet à des chutes, rejoignez gratuitement l’étude SARCARE.

Pour plus d’informations :
Tél : +41(0)22 305 63 28 ou melany.hars@hcuge.ch
www.hug-ge.ch/prevenir-chutes-fractures

Texte: 

  • Aude Raimondi
Partager
En savoir plus

Mots clés: 

Autres articles